News Un atelier de formation sur la domestication de Gnetum spp. a été organisé par le Projet GCP/RAF/441/GER " Renforcement de la sécurité alimentaire en Afrique Centrale à travers la gestion durable des produits forestiers non ligneux", du 17 au 23 Juin 2011 à l’ISDR de Mbaïki

A la demande des communautés locales, la FAO, à travers " le Projet Renforcement de la sécurité alimentaire en Afrique Centrale à travers la gestion durable des produits forestiers non ligneux", a organisé du 17 au 23 Juin 2011 un atelier de formation des formateurs des communautés de base sur la domestication du Gnetum spp. à l’Institut Supérieur de Développement Rural (ISDR) de Mbaïki.

Release date 09/07/2011
Contributor Christophe NDARATA MASSANGUET
Geographical coverage République Centrafricaine
Keywords Biodiversité, environnement, produits forestiers non ligneux, forêt, espèces

Le Gnetum spp. figure parmi les aliments consommés traditionnellement par la presque totalité de la population de la République Centrafricaine. Des études menées ont montré que ces produits forestiers constituent une source importante de protéine et très riche en éléments minéraux. Sur une trentaine d’espèce du genre Gnetum existant dans le monde, deux espèces lianescentes existent en RCA et sont exploitées pour un usage alimentaire le  Gnetum africanum et G . bulcholzianum.

L’exploitation commerciale anarchique et abusive de ces deux espèces a induit un amenuisement du stock dans les forêts de la Lobaye qui est le principal bassin d’approvisionnement de la ville de Bangui en ce produit. L’étude participative menée par le Projet GCP/RAF/441/GER a confirmé que les stocks sont épuisés autour des villages. A la demande des communautés locales, la FAO à travers ledit Projet a organisé du 17 au 23 Juin 2011 un atelier de formation des formateurs des communautés de base sur la domestication du Gnetum spp. à l’Institut Supérieur de Développement Rural (ISDR) de Mbaïki,. Environ une trentaine de participants venant des institutions publiques (Centre et Projet de Recherche, Ministère) et de formation universitaire, des organisations non gouvernementale et  d’autopromotion paysanne des Communes de Mbaïki, Nola, Bale Loko, Mbata et Batalimo y ont pris part.

Durant la formation les participants ont appris de manière participative et pratique l’installation d’un hangar, des propagateurs en vue de la domestication du Gnetum par bouturage, les méthodes de suivi et de la gestion entrepreneuriale  des petites pépinières des Gnetum.

Ainsi, dans le cadre de la mise en œuvre des savoirs faire acquis pendant la formation, les participants ont établis une feuille de route sur la base de leur moyens locaux pour la diffusion de cette connaissance aux seins de communautés de base pour la période de Juillet à Novembre 2011.

A l’issue de cet atelier un site de démonstration a été installé.

A travers la mise en œuvre de ces savoirs faire,  la FAO garantira ainsi la sécurité alimentaires des communautés de base par la domestication de ce Produit Forestier Non Ligneux en République Centrafricaine.

 

 

Please note that this information has expired.