News Saisie d’une peau de panthère

Les forces de maintien de l’ordre et les éléments des Eaux et Forêts ont saisie une peau de panthère sur un trafiquant d’espèces fauniques protégées, lors d’une opération conjointe, le jeudi 18 mai 2011 à Bangui.


Source Journal Le Citoyen N° 3625 du 23 mai 2011
Release date 25/05/2011
Contributor Christophe NDARATA MASSANGUET
Geographical coverage République Centrafricaine
Keywords Biodiversité, environnement, faune sauvage, justice, conservation

Les forces de maintien de l’ordre et les éléments des Eaux et Forêts ont saisie une peau de panthère sur un trafiquant d’espèces fauniques protégées, lors d’une opération conjointe, le jeudi 18 mai 2011 à Bangui.

Cette énième opération traduit la recrudescence du trafic d’espèces fauniques intégralement protégées.

Dans sa lutte contre le trafic illégal d’espèces fauniques protégées, le projet Renforcement de l’Application de la loi Faunique (RALF) avec l’appui des éléments de forces de maintien de l’ordre a pu mettre la main sur ce trafiquant, écroué depuis le 18 mai 2011 dans les locaux du commissariat de police du 4ème arrondissement de Bangui pour des procédures judiciaires.

Il faut préciser qu’avec cette interpellation, le nombre des trafiquants appréhendés avec des peaux de panthère croit de jour en jour d’où une inquiétude de la pression humaine sur la faune sauvage centrafricaine.

Signalons que les dispositions du Code de la faune prévoient en la matière une peine d’emprisonnement de trois mois à un an selon l’article 113 de l’ordonnance N° 84/045 du 27 juillet 1984 portant protection de la faune sauvage et réglementant l’exercice de la chasse en République Centrafricaine à l’encontre du contrevenant.

Please note that this information has expired.