News DZANGA- SANGHA, un des seuls sites en Afrique Centrale pour les gorilles habitués

Le paysage du tri-National de la Sangha (TNS), incluant les Aires Protégées de Dzanga-Sangha (APDS), abrite un des derniers refuges de gorilles des plaines de l’ouest (Gorilla gorilla gorilla). Le braconnage, la destruction de leur habitat et plus récemment, les maladies comme la fièvre hémorragique Ebola, représentent aujourd’hui les principales menaces pour leur survie.

Source Le Peuple, Quotidien Indépendant d'Analyses et d'Informations générales N° 3360
Release date 15/04/2011
Contributor Christophe NDARATA MASSANGUET
Geographical coverage République Centrafricaine
Keywords Biodiversité, aires protégées, gorilles, environnement

… L’Administration des Aires Protégées de Dzanga sangha (APDS), qui sont situées dans le sud-ouest de la République Centrafricaine, mène des actions de conservation et de protection des gorilles à travers un programme d’habituation des primates (PHP). Le PHP a été initié en 1997 sous l’égide du volet écotourisme pour contrer les menaces qui, aujourd’hui, mettent fortement en danger les gorilles des plaines de l’ouest. Le programme a été le point focal de l’ONG WWF dans le bassin du Congo en termes de protection et d’étude de cette espèce menacée et finalement peu connue d’un point de vue scientifique. Son but principal est de protéger les populations de gorilles en les habituant à des fins touristiques et scientifiques pour :

  • Augmenter la valeur économique du parc national grâce au tourisme ;
  • Accroitre les revenus du  parc national et des communautés locales ;
  • Encourager les appuis financiers et renforcer la sensibilisation pour la conservation des gorilles.

Le PHP s’est avéré un véritable succès à plusieurs égards en offrant un argument économique aux objectifs de la conservation, et a largement contribué à une meilleure connaissance de cette espèce, plaçant ainsi la Centrafrique sur la carte internationale en termes de recherche et de tourisme de la nature. Figurant  parmi les premiers sites où les gorilles des plaines de l’ouest ont été habitués à la présence humaine, Dzanga sangha compte aujourdhui trois groupes de gorilles habitués. En outre, les deux bases existantes sont situées dans un secteur où sont localisés plusieurs « baï » attirant une forte densité d’animaux sauvages et offrant ainsi d’excellentes opportunités pour la recherche et le tourisme.

Pour diversifier ses activités touristiques, le PHP offre également la possibilité de visiter un ensemble de salines qui permettent d’apprécier la beauté et l’exceptionnelle diversité de la forêt, avec  notamment un grand groupe de cercocèbes agiles habitués (Cercocebus agilis).

Le PHP emploi plus de 50 personnes dont la majorité est constituée de pisteurs Ba’Aka (pygmées) dotés d’une extrême habileté et d’une remarquable connaissance de la forêt. Leur participation est cruciale pour la réussite du programme d’habituation des gorilles. L’habituation des gorilles des plaines de l’ouest est un processus particulièrement délicat à mener. Il a nécessité un investissement de 5 années d’efforts quotidiens et l’établissement de nombreux protocoles visant à minimiser les risques de stress et de transmission des maladies (entre l’homme et le gorille) qui constitue une forte menace pour les gorilles habitués (exemple:respect d’une distance minimale de 7 mètres).

A travers son succès, le PHP continue à jouer un rôle clé dans la conservation à long terme et dans la gestion durable des ressources naturelles de l’APDS. Le PHP confère une occasion unique aux scientifiques et aux visiteurs de voir les gorilles dans leurs milieux naturels tout en sensibilisant les centrafricains et la communauté internationale à l’importance de leur conservation. Le PHP contribue par ailleurs à plus de 50% des revenus liés au tourisme dans l’Aire Protégée qui sont reversés directement à l’attention d’initiatives liées à la conservation et au développement.  

Please note that this information has expired.